Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Sociologie relationnelle du genre : maternité, PMA, GPA

  • Irène Théry, directrice d'études de l'EHESS ( CESPRA, CNE )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e et 4e mardis du mois de 13 h à 17 h (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 23 octobre 2018 au 28 mai 2019. Pas de séance le 26 février 2019


De quoi parlons-nous quand nous évoquons la distinction sociale masculin/féminin ? La plupart des théories actuelles considèrent comme une évidence de définir le genre comme un attribut identitaire des personnes. Elles adoptent ainsi une philosophie dualiste opposant le « moi » (doté d’une identité de genre) et le « corps » (doté d’une identité de sexe). Mais une alternative est possible : refuser un tel dualisme et considérer le genre comme une modalité des actions et relations dotées de sens.
 Ce séminaire développe une approche relationnelle du genre fondée sur une anthropologie historique et comparative renouvelée par les apports de la philosophie analytique de l'action et de l'interlocution. Concevant la personne non comme une hypostase, un « moi » ou « self » intérieur, mais comme l'individu tour à tour agent, patient et attributaire de l'actus humanus, cette approche place au centre de l’attention l’alternance entre les trois personnes grammaticales distinguant/liant les trois positions de l'interlocution : le je de celui qui parle, le tu de celui à qui on parle, le il/elle de celui ou celle dont on parle. Ce séminaire est divisé en deux séquences :

a) Séquence I de 13 h à 15 h : « Théorie relationnelle du genre, personne et parenté :  grands textes et articles majeurs" Elle sera consacrée à partir de cette année  à l'élaboration  d'un "Manuel maussien de théorie relationnelle du genre". L'objectif est quadruple : 
– inscrire l'appréhension du genre au sein d'une sociologie maussienne plus globale (sociologie de l'action, des institutions et des relations), 
– montrer comment sont liées conceptionsdu genre et conceptions de la personne,  
– expliciter à travers des exemples  les différences entre l'approche relationnelle maussienne du genre et d'autres théories , en particulier les théories du genre dominantes en "gender studies".
– favoriser une élaboration interactive de ce manuel,  en particulier en examinant les questions  les plus souvent rencontrées par les étudiantes et étudiants en master et doctorat, 

b) La séquence II de 15 h à 17 h :  Théorie relationnelle du genre, personne et parenté :  enjeux empiriques ». On poursuivra la réflexion entamée en 2017-2018 sur  : « Maternité, PMA, GPA ». On approfondira les ambiguïtés de la notion de « maternité », qui peut être entendue d’une part au sens de l’expérience de la procréation et de l’enfantement (maternité physique),  et d’autre part au sens de la filiation (maternité statutaire).  Ces deux notions non seulement ne se recouvrent pas et s’appliquent parfois à des personnes différentes, mais elles peuvent entrer en conflit.  On centrera la réflexion sur les questions inédites ouvertes par la possibilité de diviser en deux la maternité physique (maternité génétique, maternité gestationnelle) dans un contexte où la maternité statutaire en droit français reste  étroitement liée à l’accouchement, malgré le cas de l’adoption. Les controverses socio-juridiques seront plus particulièrement étudiées à partir de deux cas : l’engendrement avec tiers donneur ou donneuse dans le cas de la procréation médicalement assistée (PMA)  et la gestation pour autrui (GPA).

Chacune de ces séquences totalise 24 h ;  elles peuvent être suivies et validées indépendamment l'une de l'autre.

Aires culturelles : Amérique du Nord, Europe, France,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire annuel (48 h = 2 x 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Sociologie

Intitulés généraux :

  • Irène Théry- Sociologie de l'institution familiale
  • Renseignements :

    pour tout contact : Irène Théry par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    direction de travaux d'étudiants (master et doctorat) : sur rendez-vous uniquement.

    Réception :

    pour prendre un rendez-vous auprès d'Irène Théry par courriel.

    Niveau requis :

    niveau master et doctorat. 

    Adresse(s) électronique(s) de contact : irene.thery(at)ehess.fr, irene.thery(at)univ-amu.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 8 novembre 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]