Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

La naturalisation des différences : l’hérédité contre l'environnement ? (XIXe-XXIe siècle)

  • Luc Berlivet, chargé de recherche au CNRS ( CERMES3, CRH-ÉSOPP )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 15 h à 17 h (salle 2, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 12 mars 2019 au 11 juin 2019

Cette année, le séminaire reviendra sur le paradoxe qui caractérise la situation contemporaine. D’une part, la décennie écoulée a été marquée par la multiplication des débats publics concernant le « retour » du déterminisme biologique (génétique, neurosciences…), le danger que cette naturalisation des différences individuelles et/ou populationnelle fait courir à l’égalitarisme démocratique et le risque de délégitimation scientifique encouru par les sciences sociales. De l’autre, l’essor des recherches sur « l’hérédité épigénétique » et la mise en évidence du rôle de l’environnement, au sens large, dans la transmission intergénérationnelle de mécanismes de régulation génétique ont suscité l’enthousiasme de chercheurs en sciences sociales, qui y voient la possibilité d’étendre leur domaine de compétence et de redéfinir le rapport entre sciences du vivant et sciences de la société. Un point commun à tous ces débats tient à la place centrale qu’y occupent les références historiques, positives ou au contraire délégitimantes : résurgence supposée de l’eugénisme et de catégories raciales, d’un côté, spectre du « néo-lamarckisme », de l’autre.

On s’emploiera donc à analyser les débats contemporains sur la « nature humaine » à la lumière des problématisations changeantes de l’hérédité et de l’environnement, de la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours, à travers une série d’études de cas emblématiques : « héritabilité de l’intelligence », mesure des « différences raciales », déterminisme des préférences sexuelles, « sciences de l’amélioration humaine », etc., saisis dans leur dimension transnationale (de l’Europe occidentale jusqu’à l’Amérique latine, en passant par les États-Unis et l'Europe).

Aires culturelles : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, France,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Renseignements :

par courriel.

Direction de travaux d'étudiants :

sur rendez-vous, le mardi de 17 h à 20 h.

Réception :

sur rendez-vous, sollicité par courriel ou à l'occasion d'une séance du séminaire.

Niveau requis :

ce séminaire est ouvert aux participants intéressés par les questions abordées, quel que soit leur niveau.

Site web : http://www.cermes3.cnrs.fr/membres/berlivet-luc

Adresse(s) électronique(s) de contact : luc.berlivet(at)cnrs.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 2 août 2018.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]