Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

L'Église, un dictionnaire critique

  • Frédéric Gabriel, directeur de recherche au CNRS ( Hors EHESS )
  • Dominique Iogna-Prat, directeur d'études de l'EHESS, directeur de recherche au CNRS (TH) ( CéSor )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • Alain Rauwel, PRAG à l'Université de Bourgogne ( CéSor )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Jeudi de 15 h à 19 h (salle Alphonse-Dupront, 10 rue Monsieur-le-Prince 75006 Paris), cf. calendrier ci-dessous

Séminaire organisé dans le cadre de l’EHESS, de l’EPHE, du CNRS (CéSor et IHRIM), de l’ENS de Lyon,

Au pays de la « séparation », une division outrancière des tâches entre l’État et l’Église a malheureusement relégué l’étude de cette dernière au rayon d’une histoire religieuse le plus souvent coupée des visées et des méthodes en sciences sociales. Pourtant, l’objet « Église » est au centre de toute réflexion sociologique depuis les pères fondateurs (spécialement Durkheim et Weber). Ce séminaire s’inscrit dans un cycle de plusieurs années et vient prolonger un programme dont les premiers résultats sont publiés en ligne sur http://cem.revues.org/12743.L’entreprise vise à proposer un « tournant critique » sur la base d’un instrument ad hoc à entrées multiples du type « dictionnaire ». Il ne s’agit pas d’abord d’élaborer un livre « de contenu », comme une histoire de l’Église découpée en articles. Le projet ne se veut pas descriptif mais bien critique, avec notamment deux objectifs : mettre en évidence et discuter les problématiques qui structurent l’institution ecclésiale et ses ramifications, et corrélativement proposer une cartographie des champs relatifs à ce domaine. Il ne s’agit pas de décrire les manifestations de l’Église mais de se concentrer sur sa pensée, sa théorisation au sein d’une histoire intellectuelle, anthropologique et doctrinale, qui relève autant des sciences des religions que des sciences sociales. Classiquement, quand il s’agit de définir l’Église, la tradition reconnaît d’emblée l’ambiguïté du terme, ses sens multiples : c’est cette ambiguïté et sa polyphonie que nous explorons de manière dialectique.

  • 27 septembre 2018 : Catholicité
  • 4 octobre 2018 : Temporel
  • 18 octobre 2018 : Papauté
  • 22 novembre 2018, 9h-19h : Critiques et Modernité
  • 29 novembre 2018 : Prosélytisme
  • 17 janvier 2019 : Liberté
  • 14 février 2019 : Hétérodoxie/orthodoxie
  • 14 mars 2019 : Appartenance/affiliation
  • 11 avril 2019 : Territoires
  • 16 mai 2019 : Mystère(s)
  • 6 juin 2019 : Utopie
  • 2 journées d’études (salle BS1_28, 54 bd Raspail 75006 Paris) :
    • lundi 24 juin 2019, 9 h-19 h : Religion et Sacré-sainteté
    • mardi 25 juin 2019, 9 h-19 h : Conflits et Violence

 

Suivi et validation pour le master : Spécial : mensuel annuel (journées) (48 h= 2 x 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire - Problèmes généraux

Intitulés généraux :

  • Dominique Iogna-Prat- Les « territoires » de l’Église. Médiévistique et sciences sociales des religions
  • Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 23 juillet 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]