Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Enquête collective sur la métropole parisienne : interroger l'ancrage local du Campus Condorcet

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mercredi de 13 h à 15 h (salle 5, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 6 mars 2019 au 10 avril 2019 ; semaine de terrain ; puis du 15 mai 2019 au 5 juin 2019

Cette enquête vise à étudier les enjeux imposés par la métropolisation aux territoires de la première couronne parisienne (reconversion, rénovation, polarisation, gentrification, etc.). L’enquête s’attachera à comprendre les manières dont les différents acteurs de la ville (institutions locales, associations, habitants, acteurs privés, administrations, etc.) perçoivent, impulsent, s'adaptent ou contestent ces transformations.

Cette première année, nous nous interrogerons sur les impacts locaux et les processus déclenchés par l'implantation des campus universitaires dans des territoires métropolitains. Comment les nouvelles dynamiques, les nouveaux acteurs (étudiants, enseignants, personnels, etc.) et les nouveaux équipements (bibliothèques, amphithéâtres, équipements sportifs etc.) s'inscrivent dans la vie quotidienne et l'histoire locale ? Quels liens se tissent ou quels conflits surgissent?

L'enquête sera ainsi consacrée à l'analyse des effets de la construction du Campus Condorcet sur le territoire qui va l'accueillir (les communes d'Aubervilliers et de la Plaine Saint-Denis, la Communauté d'agglomération Plaine Commune, Métropole du Grand Paris, département de la Seine-Saint-Denis, région Île de France, etc.). Le but est de saisir le(s) point(s) de vue et les perceptions des acteurs locaux, d'interroger le processus de concertation publique, voire l'ancrage local et métropolitain de ce projet urbain. Cette enquête vise à mesurer les écarts entre les discours officiels, les projets, les réalisations et le vécu des habitants. Il s'agira enfin, à partir de ce terrain, de réinterroger les enjeux forts de la fabrique des métropoles contemporaines (mixité sociale, préservation du patrimoine et renouvellement des formes urbaines, environnement, transports et inégalités, croissance économique, développement culturel, etc.)

Tout d'abord, nous analyserons, à partir de la documentation existante, les projets urbain et académique du Campus Condorcet, leurs impacts sur le terrain et leurs principaux acteurs. Puis, pendant l'enquête de terrain, il s'agira, d'une part, d'interroger les élus et les techniciens locaux sur leur participation dans ce projet porté par les niveaux institutionnels supérieurs (État, région) et sur les projets locaux qu'ils développent en parallèle, en s'intéressant tant aux synergies qu'aux difficultés. D'autre part, il s'agira de saisir les réactions que l'arrivée du Campus Condorcet suscite chez les citoyens et les collectifs déjà présents sur le territoire en mettant en pratique les méthodes d'observation ethnographique et d'entretien sociologique.

L’enquête peut accueillir jusqu’à vingt étudiants, qui travailleront par groupes. L'enquête permettra aux étudiants de se familiariser avec des différentes techniques d’enquête en sciences sociales: entretiens, observation participante, questionnaires, statistiques et analyse de sources écrites, cartographiques et photographiques. Les premières séances seront dédiées à la préparation de l’enquête de terrain. La collecte des données se réalisera sur une semaine complète de terrain (15-19 avril). Les dernières séances seront consacrées au dépouillement des données. Enfin, une séance de restitution sera organisée. Le rendu final se fera sous la forme d'un poster scientifique élaboré de manière collective. Nous encourageons pourtant l'utilisation de différents modes de représentation (cartographie, dessin, photographie, vidéo, etc) afin de constituer un ensemble de documents susceptibles d'être exposés et pouvant à la fois documenter et donner des clés de compréhension de ce moment clé de l'histoire de l'EHESS.

La sélection d'étudiants se réalisera par dossier en privilégiant l'interdisciplinarité. Priorité sera donnée aux étudiants de la mention TES. Le dossier, comportant une lettre de motivation, un CV et le projet de recherche, doit parvenir aux responsables avant le 21 décembre. La sélection sera réalisée au mois de janvier.

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

  • Beatriz Fernandez- Croissance et décroissance urbaine: la fabrique des villes-capitales (XXe et XXIe siècles)
  • Marie-Vic Ozouf-Marignier- Identités, savoirs, aménagement
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : beatriz.fernandez(at)ehess.fr, marie-vic.ozouf-marignier(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 5 octobre 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]