Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Incertitudes et appartenances sociales

  • Laurent Dousset, directeur d'études de l'EHESS (TH) ( CREDO )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 10 h à 13 h (EHESS-Marseille, Centre de la Vieille-Charité, 2 rue de la Charité 13002 Marseille), les 20 novembre, 4, 11 et 18 décembre 2018, 8, 15, 22 et 29 janvier 2019

Les années précédentes, nous avons progressivement construit la problématique et la méthode d’une anthropologie de l’incertitude. Nous y avions dégagé un certain nombre d’axiomes et de principes heuristiques qui permettent de distinguer deux types ou situations d’incertitudes (systémique et existentielle). La première renvoie à la reproduction des représentations et des modalités de la pratique sociale. La seconde, au contraire, illustre les modalités du changement social.

Nous avons montré comment ces situations d’incertitude étaient des lieux utiles à l’analyse anthropologique par ce qu’elles sont en même temps des lieux d’explicitation (et d’élicitation) des valeurs sociales et des moments de leur hiérarchisation. Les élicitations et les hiérarchisations en questions deviennent ainsi des lieux de construction des appartenances, reconduites ou reconsidérées et adaptées, cristallisant les critères d’exclusion et d’inclusion.

Cette année, le séminaire sera fondé sur ces principes initiaux dégagés. Il en rappellera dans un premier la logique, la méthode et les conclusions. Mais nous tenterons, dans un second temps, de les dépasser pour mener une réflexion comparative plus générale tout en privilégiant l’ethnographie fine et située. Pour ce faire, il nous faudra articuler l’incertitude comme un concept heuristique propre à l’observation et à l’analyse avec la notion d’incertitude (et les concepts associés) telle qu’elle est véhiculée par les sociétés et les contextes sociaux étudiés eux-mêmes. Ce faisant, notre objectif sera de ne pas limiter l’analyse aux seules sociétés mélanésiennes ou australiennes, mais de l’étendre à des situations, des scènes et des contextes plus généraux et diversifiés.

Après avoir discuté les principes qui fondent une anthropologie de l’incertitude, les étudiants seront invités (sur le principe du volontariat) à réfléchir sur leurs propres données, projets et terrains, qu’ils soient anthropologiques, historiques ou sociologiques, dans ces termes. L’objectif sera de dégager ensemble les logiques et le potentiel comparatifs d’une approche scientifique qui s’intéresse à ces moments de la vie sociale dans lesquels les acteurs ne disposent pas ou plus de l’ensemble des outils matériels et immatériels nécessaires pour y répondre. Par ce biais, nous évaluerons les critères qui fondent les appartenances à des ensembles sociaux dynamiques en analysant les critères d’inclusion et d’exclusion.

Aires culturelles : Océanie,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Laurent Dousset- Élicitation et valeurs sociales
  • Direction de travaux d'étudiants :

    après les séminaires ou sur rendez-vous.

    Réception :

    après les séminaires ou sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    aucun prérequis nécessaire. 

    Site web : http://www.pacific-credo.fr/index.php/fr/9-categorie-fr-fr/42-laurent-dousset

    Adresse(s) électronique(s) de contact : laurent.dousset(at)pacific-credo.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 24 octobre 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]