Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

  • Accueil
  • 2018-2019
  • Enseignements
  • La vidéo comme acte et comme forme de la persuasion en contexte de conflit. Interroger le paradigme de l’efficacité des images

La vidéo comme acte et comme forme de la persuasion en contexte de conflit. Interroger le paradigme de l’efficacité des images

  • Cécile Boëx, maître de conférences de l'EHESS ( CéSor )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er et 3e lundis du mois de 15 h à 17 h (salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 5 novembre 2018 au 6 mai 2019

Selon les contextes au sein desquels elles sont produites et plus particulièrement en situation de conflit, certaines images sont dotées de « pouvoirs » spécifiques et antagonistes : informer, prouver ou alors endoctriner (ou désendoctriner). Ces deux registres, dont les frontières peuvent parfois s’estomper, mobilisent des stratégies de persuasion (visuelles, sonores, discursives et émotionnelles) qui façonnent des manières de documenter, de mettre en récit et de convaincre. Ce séminaire propose d’explorer les différentes grammaires de la persuasion repérables dans les pratiques d’auto-communication par la vidéo, qu’elles émanent des mondes de l’activisme médiatique ou de celui d’organisations jihadistes. Il ne s’agit nullement de mettre sur un même plan ces actes et ces formes de la persuasion mais d’interroger les différents rapports au réel et à la véridicité qu’elles induisent. Les vidéos issues du conflit en Syrie ou en lien avec ce dernier constitueront notre « terrain audiovisuel » principal, sans pour autant nous y limiter. Les séances s’articuleront autour deux séquences. La première sera consacrée aux images-preuves, aux manières dont elles sont faites mais aussi dont elles sont mobilisées par des organisations de plaidoyer ou criminalistiques (forensic). Le deuxième temps du séminaire portera sur l’analyse de corpus de vidéos de différents groupes djihadistes ainsi que sur des réponses institutionnelles à ces vidéos, dont l’objectif est de « lutter contre la  radicalisation ». Plus largement, nous questionnerons les injonctions d’efficacité prêtées aux images, les manières dont elles façonnent ces dernières, ainsi que leurs présupposés (théoriques, médiatiques et institutionnels) alors que ce paradigme tend à reléguer hors champ d’autres modes d’expression par la vidéo.

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Cécile Boëx- Images en mouvement et expressions politiques à l’ère numérique : captations et mises en récit des révoltes dans le monde arabe
  • Direction de travaux d'étudiants :

    oui.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    tous niveaux.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : cecile.boex(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 24 juillet 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]