Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Dénationaliser les questions sociales : métamorphoses du secteur public russe à l’échelle internationale

  • Alexander Bikbov, professeur invité ( CERCEC )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er et 3e mardis du mois de 15 h à 18 h (salle de réunion de l'IMAF, 2e étage, 96 bd Raspail 75006 Paris), du 6 novembre 2018 au 2 avril 2019. La séance du 18 décembre est annulée

La commercialisation de l’État, les réformes de l'éducation, le management néolibéral des espaces urbains, ainsi que la constitution des cultures intellectuelles critiques et le répertoire d'actions contestataires s'insèrent dans un processus fort internationalisé qui génère les pratiques de gestion partagées et les subjectivités communes, voire les acteurs clé globales. Les régimes d'accès des sociologues aux terrains locaux prédisposent à décrire ces phénomènes souvent comme des « cas particuliers », limités par des logiques nationales. La société russe, comme beaucoup d'autres cas, reste ainsi resserrée dans « ses » dilemmes historiques, comme celui de l'autoritarisme contre la démocratie, projetés sur les développements les plus récents, d'origine bien autre que l'histoire nationale. A l'opposé de cela, la méthodologie sociologique elle-même émerge d'un horizon universaliste qui prédispose à un transfert des questions et des résultats d'une société à l'autre.

Le séminaire propose d'explorer ces possibilités d'une étude dénationalisée du secteur public hors du cadre de la sociologie comparée traditionnelle. Il s'agit de croiser les résultats et les méthodologies des recherches réalisées « par cas » dans plusieurs sociétés et relatif aux transformations du secteur social et de l'espace publique, dans les derniers 30 ans. Les résultats des recherches sont discutés avec les chercheurs et acteurs invités.

Programmation thématique (la liste des participants sera communiquée plus tard)

6 novembre (séance d'introduction) : Un néomercantilisme international : à la recherche d'une définition du gouvernement de la sphère publique.

  • Une brève généalogie des idées-forces internationales de la démocratie et du développement, dans le circuit académique et médiatique ; un examen d'ambiguïtés et de polyvalences tactiques des pratiques gouvernementales dans la « périphérie locale » ; une proposition du modèle avec le point sur la politique culturelle russe suivie d’une discussion.

20 novembre : Atelier Savoirs sur la Russie mis en acte.

  • Un travail collectif réservé aux participant.e.s du séminaire, à l'appui d'une méthode du sociodrame.

4 décembre : Mise en critique de l'ordre établi et une construction d'affaires publiques dans les médias.

  • Un dialogue entre chercheur.e.s et acteur.e.s invité.e.s, point sur la Russie et la France.

18 décembre : Atelier Expériences de la vie académique mises en acte.

  • Un travail collectif réservé aux participant.e.s du séminaire, à l'appui d'une méthode du sociodrame.

15 janvier : Construction de soi dans des mobilisations citoyennes « fragiles » : entre l'intérêt commun et affaires de classe.

  • Un dialogue entre chercheur.e.s étudiant des mouvements et des contre-mouvements en Russie, France, Turquie, États-Unis.

5 février : Reformes néolibérales de l'université : enjeux institutionnels et anthropologie des corps professionnels.

  • Un dialogue entre chercheur.e.s qui qui étudient les réformes universitaires en Russie, France, Amériques.

19 février : Contre-pouvoirs citoyens sur les scènes du nouveau management urbain.

  • Une analyse collective des formes de la résistance menée par les habitants des espaces gentrifiés, dans les sociétés asiatiques et européennes.

5 mars : Atelier Discussion des travaux en cours dans le contexte de la gestion de l'espace/secteur public.

  • Un travail collectif réservé aux participant.e.s du séminaire.

19 mars : Gérer l'ordre public par le biais de l'anti-terreur.

  • Une discussion avec des avocats et des magistrats engagés dans des procès politiques, dans différents pays.

2 avril : Une séance de synthèse et de conclusion.

  • La thématique précise de la discussion sera définie en fonction des séances précédentes.

Aires culturelles : Amérique du Sud, Asie orientale, Europe, Russie,

Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (12 h = 3 ECTS)

Mentions & spécialités :

Adresse(s) électronique(s) de contact : alexander.bikbov(at)ehess.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 17 décembre 2018.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]