Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

  • Accueil
  • 2018-2019
  • Enseignements
  • Histoire sociale et politique des populations. « Comment les institutions produisent l’individu. Corpus et enquêtes »

Histoire sociale et politique des populations. « Comment les institutions produisent l’individu. Corpus et enquêtes »

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mercredi de 15 h à 19 h (salle BS1_28, 54 bd Raspail 75006 Paris), les 14 novembre, 12 décembre 2018, 9 janvier, 13 février, 10 avril, 15 mai et 12 juin 2019

Dans le prolongement de ses réflexions sur l’auto-fabrication des sociétés à travers l’objet population, ce séminaire organisé par le groupe ESOPP (voir liste complète des membres sur le site du CRH) entend cette année explorer les façons dont les institutions rendent possible la construction de l’individu. À cet effet le séminaire partira de la présentation de corpus et d’enquêtes saisis dans leur matérialité, et des questions méthodologiques qu’ils soulèvent. On présentera des données biographiques et statistiques, savantes et administratives. Nous montrerons comment elles permettent de reconstituer simultanément des parcours de vie, des logiques administratives et des enjeux politiques, en suivant les thématiques usuelles du séminaire : inégalités, travail, migrations, santé et protection sociale.

14 novembre 2018 : Introduction

Key note. Romain Huret (EHESS), « Les oubliés de la Saint Valentin. Célibataires, ordre familial et inégalités aux États-Unis au XXe siècle »

12 décembre 2018 : Gérer la flexibilité du salaire et des revenus (Christophe Capuano)

Julien Caranton (Université de Grenoble), « Maîtriser l’incertitude. Mutualité et marché du travail au XIXe siècle (le cas de la fabrique grenobloise) »

Christophe Capuano (Université Lyon 2), « "Nous recrutons difficilement des aides ménagères en raison des salaires insuffisants que nous leur donnons". Les revenus des employées du care au prisme du cas de l’Association pour l’aide à domicile aux vieillards de l’Ain (années 1960-1970) »

13 février 2019 : Démographie et intimité (Fabrice Cahen & Morgane Labbé)

Fabrice Cahen (INED), « Comment la médecine de la reproduction a-t-elle nourri l'épidémiologie et la démographie ? »

Cyrille Jean (SciencesPo), « Le marché illégal du contrôle des naissances et la fécondité des femmes françaises (1920-1967) »

Morgane Labbé (EHESS), « “Que font les femmes quand elles ne veulent plus avoir d’enfants ?”. Dans les archives d’une enquête démographique de la Pologne de l’entre-deux-guerres » 

10 avril 2019 : Cerner les populations incernables (Catherine Cavalin)

Charlotte Vorms (Université de Paris 1, CHS), « Baraques et habitants des baraques à Madrid sous le franquisme. Enquête sur un fichier administratif »

Stéphane Baciocchi (EHESS), Erwan Le Méner (Observatoire du Samu social de Paris), « Évacuer et mettre à l’abri les migrants (Île-de-France, juin 2015-novembre 2016) »

15 mai 2019 : Penser par cas en histoire des populations (Mathilde Rossigneux-Méheust)

Elsa Génard (Centre d’histoire du XIXe siècle, Paris 1 Panthéon-Sorbonne), « Faire peu de cas des prisonniers. L'institution pénitentiaire entre standardisation et individualisation (fin XIXe - années 1930) »

Anatole Le Bras (Centre d’histoire de Sciences Po), « Cas historiques et cas médicaux d’aliénés protestataires et quérulents. Des cas-limites pour étudier l'émergence de "patients-citoyens" à l’asile (fin du XIXe siècle) ? »

12 juin 2019 : Les mineurs et les communautés minières de l'après-guerre au prisme des archives (Bernard Thomann)

Marion Fontaine (Université d'Avignon/ IUF), « Des mineurs sous surveillance: les archives des gardes des mines dans les Houillères du bassin Nord-Pas-de-Calais (années 1940-années 1990) »

Marion Henry (Sciences Po), « Mineurs-musiciens et musiciens-mineurs: reconstituer les trajectoires individuelles des musiciens issus des communautés minières britanniques (1945 - début des années 1960) »

Bernard Thomann (INaLCO), « L'insécurité au travail des mineurs dans le Japon d'après-guerre: ce que nous apprennent les archives nominatives »

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Direction de travaux d'étudiants :

par courriel.

Site web : http://esopp.ehess.fr/

Adresse(s) électronique(s) de contact : esopp(at)ehess.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 22 octobre 2018.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]